Un barbecue réalisé par des touristes à l’origine de l’incendie de la cathédrale de Paris

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris aurait été déclenché par des touristes souhaitant réaliser un barbecue dans les combles du monument le plus visité d’Europe.

L’information est à prendre avec des pincettes mais selon les dires de plusieurs pompiers de Paris intervenant sur l’incendie, le sinistre aurait été déclenché par des touristes qui avaient souhaité réaliser un barbecue dans les combles de la cathédrale.

L’édifice faisait en effet l’objet de nombreux travaux de réfection et les réseaux sociaux rapportaient déjà qu’un nombre croissant de curieux profitaient des accès réservés aux ouvriers pour s’aventurer dans l’édifice.

Apparemment, certains touristes fortement alcoolisés auraient voulu réaliser un barbecue dans les combles et auraient renversé de l’alcool pour raviver le feu afin d’accélérer la cuisson des aliments.

La préfecture de Paris ne souhaite pas pour l’instant communiquer sur l’incident mais plusieurs individus, incommodés par les fumées, ont été interpellés alors qu’ils cherchaient à fuir l’édifice.

Essayez plutôt

L’usine d’embouteillage du Pastis 51 est-elle une cellule dormante de la zone 51 ?

La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis où se trouve une …

3 Commentaires

  1. Et bien pour une fois, je ne vais pas écrire un commentaire n’ayant rien à voir avec le sujet. Mais savez vous quel est le dernier quatrain des prophéties de Nostradamus,, celui juste avant la fin du monde.

    Quand la flesche en flamme au chœur de la cité
    Les anges du ciel descendront tout mechouy cramé
    Sera la fauste des estrangers et dans l’ost tu l’auras
    La guerre commencera par le blond des unys estats

    C’est vrai qu’on peut interpréter ça comme on veut mais n’oubliez pas que le vrai nom de Nostradamus est Michel Henry de Notre Dame et là ça fait froid dans le dos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.