Imposture scientifique : Les nuages ne contiendraient en réalité aucune donnée informatique

Le cloud ou nuage en français consiste à stocker des données informatiques à distance par l’intermédiaire d’un réseau.

Or, il s’avère – après l’envoi de plusieurs aéronefs chargés d’analyser les nuages – que ceux-ci ne contiendraient en réalité aucune donnée informatique.

Pas la moins trace d’un bit, d’un octet, d’une chanson, d’un clip ou d’un film. Une nouvelle imposture dénoncée par la communauté scientifique.

Crédit photo : Image par Gianni Crestani de Pixabay 

 

Essayez plutôt

Terrible lapsus : au cours de son allocution télévisée, le Premier ministre appelle les professeurs « les enfeignants »

Au cours de son allocution télévisée concernant la mise en place du nouveau système de …

Un commentaire

  1. Effectivement tout les nuages ne stockent pas des données informatiques, seulement certains. Pour les autres ce n’est que de la mémoire vide pour les données à venir.
    Par contre il est très dangereux d’y envoyer des avions pour s’en rendre compte, les accidents d’avion, à l’heure de l’informatique, sont essentiellement dus à un échange malencontreux de données entre les ordinateurs de vol de l’avion et des nuages chargés de données instables.

    Pietr Polit
    Commandant de bord sur un illouchine 137b

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.