Que faut-il penser du nouveau drapeau français imposé par la Commission européenne ?

A la veille de la diffusion dans toutes les administrations françaises de notre nouveau drapeau national remis au goût du jour par la Commission européenne, on peut légitimement se poser la question de savoir comment le peuple français va accueillir cette initiative de Bruxelles qui s’apparente, à bien des égards, à un dépoussiérage salvateur de notre identité nationale quelque peu ternie par des siècles d’immobilisme.

Emblème national de la Cinquième République, le drapeau français est né, sous la Révolution française, de la réunion des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Cela fait donc maintenant plus de 200 ans que le drapeau tricolore flotte sur tous les bâtiments publics et reste déployé dans la plupart des cérémonies officielles, qu’elles soient civiles ou militaires.

Pourtant, le drapeau tel que nous le connaissons va – dans les prochaines semaines – effectuer sa mue pour donner naissance à un tout nouveau drapeau que Bruxelles a eu l’excellente initiative de nous imposer.

Notre emblème national va ainsi fusionner avec celui de l’Union européenne pour donner naissance à un nouveau drapeau au graphisme plus en phase avec une société jeune, libérale et ouverte sur l’Europe.

Une agence de communication mandatée par Bruxelles vient de rendre publique la nouvelle charte graphique du drapeau français. Celle-ci a demandé plus de deux ans de recherches et d’audits auprès des parlementaires européens. On comprend dès lors pourquoi les honoraires de l’agence s’élevant à plus de 2 750 000 Euros s’avèrent en définitive totalement justifiés.

La grande question est de savoir à présent comment le peuple français va accueillir cette rafraîchissante initiative européenne. De l’aveu même d’un haut responsable du parlement, un peuple qui a déjà accepté à plusieurs reprises un changement du visage de « sa » Marianne,  ne peut qu’approuver le dépoussiérage de son drapeau national.

 

Essayez plutôt

En hommage au chanteur, les disques en or des sondes Voyager seront remplacés par des disques 33 tours de Johnny Hallyday

Le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) a décidé d’affréter une mission chargée de remplacer les …

7 Commentaires

  1. bonjour peux t on signer deux pétitions ? la première pour dire non au changement du drapeau la deuxieme pour dénoncer le prix qu’il a couté honteux n’est ce pas !!!!!

  2. Dominique Reymond

    A la botte de l union européenne. Non a l asserviserment des français !

  3. JE SUIS CONTRE LE NOUVEAU DRAPEAU FRANCAIS IMPOSER PAR BRUXELLE

  4. Depuis quand une commission d’une autre politique se permet de toucher au drapeau français c’est absurde est impossible si c’est vrai Bruxelles se met contre la république française

  5. Le général de Gaulle

    Nos descendants ne se sont pas battu jusqu’à la mort pour que la France se fasse railler de la carte par des fonctionnaires à Bruxelles. « Le monde est vaste, et la France a un grand rôle à y jouer » comme j’ai l’habitude de le dire. Nous sommes Français, et pas Européen, dans le sens ou notre patrie est la France et pas l’Europe. C’est une HONTE que la Commission se permettent une chose pareille, j’appelle au FREXIT !!

  6. Attention, selon les dernières nouvelles officieuses, transmise par le bureau de validation des décisions du bureau des conformités pour la validité des règlements européens, ce drapeau ne serait pas encore le modèle définitif.
    En effet, un débat subsiste sur quelle étoile exactement doit être placée en haut du drapeau.
    Une commission multi-service a été mise en place et la 3eme étoile vers la droite serait à égalité avec la 6eme étoile vers la droite.
    La bonne nouvelle est que l’étoile qui était en haut dans la première version du drapeau a été définitivement reléguée à la 5eme place.
    Reste à mettre en place quelques réunions de négociations pour déterminer la position exacte des étoiles . Quelques essais « tests » ont été demandées à l’agence de communication qui a consenti à baisser son prix à 457 983 euros pour chaque étoile déplacé : voila un bien beau geste d’économie à saluer.

  7. J’espère bien que la Turquie devra également changer son drapeau lorsqu’elle sera admise dans la communauté européenne.
    Ça aura de la gueule un drapeau avec 13 étoiles et la symbolique de deux religions !

    Vive l’Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *