Pour rassurer les manifestants, les Black Blocs porteront un autocollant indiquant qu’ils ne sont pas de la police

Ils sont cagoulés, vêtus de noir, possèdent des armes et s’en servent avec tact pour violenter et éborgner les manifestants.

Contre toute attente, ces combattants ne sont pas des casseurs Black Blocs mais des courageux miliciens du gouvernement chargés de mater les manifestants et les effrayer suffisamment pour les décourager de descendre dans la rue.

Et justement, cette ressemblance troublante entre nos valeureux miliciens armés et les Blacks Blocs sème le trouble et l’effroi parmi les citoyens qui manifestent bruyamment.

A tel point que nombreux sont ceux qui prennent peur devant les militants anticapitalistes en les prenant pour nos énergiques miliciens républicains chargés de maintenir l’ordre.

Aussi, pour rassurer les manifestants et éviter toute confusion fâcheuse, les Black Blocs ont décidé à l’avenir d’arborer un autocollant indiquant qu’ils ne sont pas de la police.

Essayez plutôt

Coronavirus : la fellation moins contagieuse qu’une poignée de main selon l’OMS

Une personne atteinte du coronavirus peut être contagieuse quelques jours avant même la manifestation des …

2 Commentaires

  1. Le manifaizetants ne save même pas lire, ce sont de c0ns

  2. Bonjour, Remarque une étiquette genre ça, sur chaque black bloc, c’est plutôt malin !
    ca permettra de repérer les policiers en civil qui s’infiltrent dans les groupes de BB (juste avec 1 blouson noir) et qui poussent la foule à s’agiter ou qui enjoint à faire des dégradations qui n’ont aucun sens… 😉
    Les infiltrations de flics, des « barbouses », c’était comme ça en 68, en 1979… pourquoi la police aurait arrêté de faire ça vu les méthodes actuelles déloyales ?!
    Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.