Les ouvriers de l’usine produisant les munitions des LBD se mettent en grève pour dénoncer les cadences infernales

Le lanceur de balles de défense (LBD) utilise un projectile permettant efficacement d’éborgner, d’édenter ou défigurer le visage des manifestants.

Très prisé par les forces de l’ordre, la demande en projectile ne cesse de croître, à tel point que la seule usine produisant ces munitions n’arrive plus à suivre la demande.

Le recours aux heures supplémentaires est permanent avec des horaires de nuit et des week-end imposés aux ouvriers.

Voulant protester contre ces cadences infernales, ces derniers ont décidé de se mettre en grève et ont bloqué l’accès à l’usine de production.

Ironie du sort, les forces de l’ordre sont venues les déloger à coup de tirs de LBD fabriqués par ces mêmes ouvriers

Essayez plutôt

La France compte désormais 126 ultra-pauvres selon l’édition 2020 du classement du Secours Populaire. 

Malgré l’embellie économique de ces vingt dernières années, le patrimoine cumulé des 500 familles les …

3 Commentaires

  1. qu est ce qui nous dit que c est vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.