Perte du nombril : ce symptôme inattendu du coronavirus

La disparition du nombril, appelée anosombilic, allonge encore la liste des symptômes provoqués par le coronavirus.

Chaque semaine la liste des symptômes provoqués par le coronavirus s’allonge et peu d’organes semblent épargnés. De la tête aux orteils, les formes du coronavirus varient de bénignes à graves. Fièvre, maux de tête, toux, diarrhée sont les signes les plus courants. Mais cet éventail de symptômes s’est également accompagné de pertes des sens et plus rare, d’organes.

Après la perte du goût et de l’odorat, des médecins alertent à présent sur la perte du nombril. Ce phénomène appelé anosombilic n’a été repérée que chez 0,51% des 4681 patients hospitalisés entre le 1er mars et le 1er mai aux Etats-Unis et dont les symptômes ont été analysés par le Centre de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Mais les experts pensent que ces symptômes sont plus répandus chez des cas moins sévères.

Les effets de ce virus n’ont donc pas finis de surprendre la communauté scientifique.

Essayez plutôt

Appel urgent au don d’urine : les stocks sont au plus bas

Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus : les stocks d’urine sont au plus bas. L’Établissement français …

Un commentaire

  1. Il faut reconfiner toute la France immédiatement et traduire l’ensemble du ministère de la « Santé » devant la Cour de Justice pour haute trahison. Tous les travailleurs doivent immédiatement exercer leur droit de retrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.