L’intérieur de vos logements bientôt cartographié par les nouvelles caméras scanner des voitures Google

La firme américaine Google vient d’annoncer son intention d’équiper de scanner à rayons X ses véhicules Street View afin de pouvoir cartographier l’intérieur de tous les logements croisés sur leurs chemins.

Lancé en Avril 2007, le projet Google Street View a permis en un peu plus de 10 ans de photographier et cartographier la quasi-totalité des routes du monde entier grâce aux caméras embarquées sur ses véhicules Street View.

Dans un communiqué, la firme américaine Google vient d’annoncer à la presse qu’elle s’apprête à passer à l’étape supérieure en cartographiant l’intérieur de tous les logements situés au bord des voies de circulation.

Très peu discrètes et de fait facilement reconnaissables avec leur plateforme posée sur le toit et un bras porteur d’une sphère massive équipée de 15 caméras, les voitures Google vont prochainement bénéficier de nouveaux objectifs HD dotés d’un scanner à rayons X de forte intensité permettant de cartographier l’intérieur de tous les logements se situant dans le périmètre d’action des détecteurs, soit environ une cinquantaine de mètres.

Alors que ces nouvelles caméras commencent à être en circulation, il faudra surement attendre quelques mois encore afin de voir apparaître sur votre ordinateur l’intérieur de votre apparemment ou celui de votre voisine.

Google annonce que les logements scannés et immortalisées par ce nouveau dispositif vont être passés au peigne fin par une série d’algorithmes qui vont pouvoir détecter et relever l’identité de tous les locataires présents dans les logements scannés.

« Google Home View », c’est son nom, permettra de développer encore un peu plus le machine learning et, peut-être, de concrétiser un jour la possibilité pour le matériel Google de pouvoir localiser en temps réel la position de chaque être humain sur notre planète.

Pour Jen Fitzpatrick, vice-président de l’ingénierie chez Google et responsable du département cartographie, « Google Home View » pourrait, dans le futur, répondre à des questions encore plus précises : « Cet appartement accueille t-il des migrants clandestins, des travailleurs illégaux ou des militants altermondialistes ? Ce genre de question peut avoir une réponse seulement si nous disposons d’informations plus riches et approfondies sur la surface et la composition des logements scannés. » Une réponse qui laisse imaginer les possibilités infinies pour les autorités gouvernementales.

Une évolution d’autant plus souhaitable pour la firme américaine qu’elle va lui permettre de rivaliser et contrer l’énorme base de données récoltée par les caméras espions intégrées aux compteurs communicants Linky, appareil qui équipe aujourd’hui quasiment tous les logements français.

 

Essayez plutôt

Pour lutter contre la fraude, la nouvelle vignette suisse mesurera désormais un mètre de large sur un mètre de long

La nouvelle vignette suisse mesurera un mètre de large sur un mètre de long et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *