Le module d’exploration lunaire chinois déjà en panne suite à la présence de composants électroniques de contrefaçon

C’est une triste nouvelle pour la communauté scientifique : le module d’exploration chinois Chang’e-4, qui avait quitté la Terre le 8 décembre 2018 pour se poser sur la face cachée de la Lune, a cessé de communiquer avec le satellite qui était chargé de relayer les données échangées avec la Terre.

L’origine de la panne reste pour l’instant indéterminée mais, de source officieuse, on s’oriente fortement vers certains composants électroniques de contrefaçon « Made In China » qui équipaient le module lunaire.

Essayez plutôt

Lille : il réalise un test ADN pour connaitre ses origines et découvre que ses ancêtres habitent le même quartier depuis 2 500 ans

Les laboratoires de généalogie génétique permettent de nous révéler nos origines ethniques grâce à notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *