Le module d’exploration lunaire chinois déjà en panne suite à la présence de composants électroniques de contrefaçon

C’est une triste nouvelle pour la communauté scientifique : le module d’exploration chinois Chang’e-4, qui avait quitté la Terre le 8 décembre 2018 pour se poser sur la face cachée de la Lune, a cessé de communiquer avec le satellite qui était chargé de relayer les données échangées avec la Terre.

L’origine de la panne reste pour l’instant indéterminée mais, de source officieuse, on s’oriente fortement vers certains composants électroniques de contrefaçon « Made In China » qui équipaient le module lunaire.

Essayez plutôt

il déguise son chien en moto pour pouvoir faire du rodéo urbain sur les pistes cyclables

En France, le rodéo urbain n’est pas autorisé sur la voie publique. Cette pratique, réalisée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.