Confinement : verbalisé pour être allé acheter un arbre à chamallow dans une jardinerie

Les forces de l’ordre font-elles du zèle sur la verbalisation dans le cadre du confinement ? Si la plupart des gendarmes et policiers font preuve de discernement, certains ont parfois du mal à prendre en compte les situations particulières.

Ainsi, un père de famille de 34 ans a été verbalisé pour être allé acheter un arbre à chamallows dans une jardinerie. Les gendarmes ont jugé qu’il ne s’agissait pas d’un achat de première nécessité et le malheureux devra s’acquitter d’une amende de 135 euros.

« Je voulais juste faire plaisir aux enfants. Cette période est anxiogène et ils auraient pu se changer les idées en cueillant directement des chamallows sur l’arbre pour pouvoir en faire des brochettes au barbecue » a déclaré dépité le jeune père qui jure que ne l’y reprendra plus.

 

Essayez plutôt

Un alien très en colère après avoir été recalé au don du sang

Cet alien originaire de la galaxie SBlk4-3 voulait juste donner son sang, il n’a cependant …

Un commentaire

  1. Les Chamallows etants des sucreries ne font pas partis des achats de première nécessité, je peux comprendre qu’il ai été verbalisé.
    En plus le Sucre c’est pas bon pour la santé.
    Moi je suis allé acheter un arbre à saucisson, et je n’ai pas eu de problème, car ça fait parti des produits de première nécessité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.