tatouage phrase bas du dos poeme

Baccalauréat : Ils se font tatouer des antisèches sur le corps

L’avis rendu par la Cour européenne des droits de l’homme est sans appel : aucun texte de loi ne peut interdire à un candidat de se présenter aux épreuves du baccalauréat avec, sur le corps, des tatouages représentant des motifs, des dessins, des formules ou des textes. Et ceci quels que soient le contenu et la nature des opinions exprimées.

Le salon de tatouage de Kevin Sandon (Paris) ne désemplit pas depuis que les candidats au baccalauréat ont eu écho de la nouvelle sur les réseaux sociaux : la Cour européenne des droits de l’homme juge en effet totalement discriminatoire le fait d’interdire l’accès aux salles d’examens à des candidats arborant sur le corps des tatouages en rapport avec la nature des épreuves desdits examens.

Les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme sont en effet sans équivoque : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions … La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement ».

Depuis, la file d’attente ne cesse de s’allonger devant la boutique du tatoueur parisien qui s’est spécialisé dans l’aide aux candidats.  Ces derniers peuvent choisir des tatouages antisèches parmi un grand nombre de thèmes en adéquation avec le programme du baccalauréat visé par l’Education nationale. Le salon propose de nombreux textes de philosophes, des figures géométriques, des formules mathématiques, des équations de chimie, des verbes irréguliers ou encore des relations trigonométriques.

Nous sommes allés à la rencontre de quelques candidats fiers d’arborer sur leurs corps des antisèches en conformité avec les textes de loi.

Pierre, un candidat passant un bac scientifique, s’est fait tatouer le tableau périodique des éléments sur l’avant-bras droit et le nom de l’élément chimique « germanium » sur l’épaule gauche. Il nous confie : « Je confonds toujours l’orthographe du germanium avec celle des géraniums de ma mère. Maintenant, je ne ferai plus jamais l’erreur »

Jean-Louis, qui prépare un bac STI 2D, s’est fait tatouer le mode d’emploi de sa calculatrice sur les deux cuisses.

Enfin, Cindy, qui prépare un bac littéraire, s’est fait tatouer, dans un joli petit cœur, le nom d’un célèbre philosophe sur sa cheville. Confuse, elle nous avoue qu’elle ne sait jamais si celui-ci s’écrit « Platon » ou « Plateau ». Et rajoute qu’il est plus cool d’avoir un tatouage au nom d’un philosophe, même mort, plutôt que d’en avoir un au nom de « Bruel » ou de « Johnny »

Crédit photo : http://www.tatouage-phrase.com/

 

Essayez plutôt

portes_ouvertes_magasins

Vague de froid : Réduisez votre consommation électrique afin que les magasins puissent continuer à laisser leurs portes grandes ouvertes

Avec des températures situées entre 6 et 8 degrés en dessous des normales saisonnières, la …

Un commentaire

  1. Je vais enfin obtenir mon brevet des collèges!!!

    Merci pour le tuyau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *