Un facteur sanctionné pour avoir souri gratuitement à un client

Une centaine de personnes, syndicalistes, collègues ou simples citoyens, s’était rassemblée devant le bureau de poste du facteur mais cela n’a pas suffi : jugé trop serviable, il a été sanctionné par son employeur.

Lors de sa tournée, un facteur de 52 ans avait souri gratuitement à une personne âgée alors que cette prestation est normalement facturée par l’entreprise.

Le fils de l’usager, fervent militant LREM, n’a pas du tout apprécié le procédé et s’est plaint auprès de l’entreprise.

La mise à pied conservatoire du facteur, début octobre, avait suscité une forte mobilisation locale avec l’émergence d’un hashtag #un sourirec’estgratuit sur les réseaux sociaux et la création d’une pétition, qui a récolté 50 000 signatures.

Mais pour La Poste, le facteur a « dérogé à sa mission et à sa prestation de serment ». Le conseil de discipline de l’antenne régionale de l’entreprise a donc décidé sa mise à pied pour un mois, sans salaire.

Crédit photo : Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0) Frédéric BISSON

Essayez plutôt

La suppression du régime spécial des cheminots permettra de faire baisser le prix des billets de train de 37 centimes

La Cour des comptes vient de publier les résultats d’une étude sur l’impact de la …

Un commentaire

  1. La Poste embauche n’importe qui, elle ferait mieux de s’en prendre à elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.