Un prêtre voit son compte Facebook bloqué après avoir publié une photo de Saint.

Pour avoir publié sur sa page Facebook une lithographie représentant Saint-Nicolas, un prête s’est vu interdire l’accès à son compte pendant plusieurs jours.

Les ingénieurs de Facebook sont-ils allés trop loin dans la conception des algorithmes structurant le réseau social ? La question est posée.
On savait que l’intelligence artificielle intégrée dans les lignes de code du réseau social Facebook était particulièrement efficace et intraitable pour détecter et bloquer les photos dévoilant les seins d’une femme. Mais c’est la première fois que l’algorithme se montre à ce point perfectible en faisant une grossière erreur linguistique reposant sur l’homonymie existant entre deux mots.

« Je voulais juste publier une lithographie de Saint-Nicolas pour célébrer l’esprit de Noël » déclare le Père Augustin encore sous le choc.

Et de rajouter « Je serai plus vigilant à l’avenir. Et ne comptez pas sur moi pour publier une photo de mon dernier séjour au Maroc, dans la ville de Fès ».

 

Essayez plutôt

L’eau potable de millions de Français touchée par une contamination massive au monoxyde de dihydrogène

Selon l’association pour le contrôle de l’eau (ACE), 576 communes sont concernées, dont de « grandes …

Un commentaire

  1. Je comprends mieux pourquoi mon compte Facebook a été supprimé. J’avais publié une photo d’une partie de pétanque où l’on pouvait voir les boules de mon adversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.