Les sociétés d’autoroutes envisagent de facturer les tickets papiers afin d’encourager les automobilistes à souscrire un abonnement au télépéage

De plus en plus de véhicules sont équipés du badge de télépéage qui permet aux automobilistes de s’acquitter automatiquement du prix de leurs trajets. Cet abonnement, payant, permet aux sociétés d’autoroute de faire des économies à grande échelle en réduisant le nombre d’opérateurs chargés d’encaisser manuellement le paiement des automobilistes mais aussi d’économiser sur les frais de maintenance des automates présents dans les stations de péage.

Afin d’encourager tous les automobilistes à franchir le pas du télépéage, les sociétés d’autoroutes ont décidé, d’un commun accord, de facturer prochainement les tickets papiers distribués aux stations d’entrées sur les autoroutes.

« Le nombre de tickets édités chaque année par les automates est considérable, ce qui a un coût environnemental mais surtout cela réduit la rentabilité financière des sociétés exploitantes » précise le chargé en communication des sociétés d’autoroute.

Et de préciser : « En fixant le prix du ticket à 50 centimes, quelque soit la durée du trajet, cela permettra de responsabiliser les automobilistes aux enjeux environnementaux mais surtout les encourager à souscrire l’abonnement payant au badge de télépéage, un beau geste pour la planète en définitive ».

Les actions cotées en bourse des sociétés d’autoroutes ont gagné 6% ce matin à l’annonce de cette mesure.

 

 

Essayez plutôt

Saint-Valentin : un informaticien célibataire demande sa main droite en mariage

Le jeune informaticien n’a pu trouver du réconfort et s’épanouir sexuellement qu’en compagnie de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *