Jugés trop polluants, les chauffages au bois devront être remplacés par du chauffage électrique d’ici 2024

La France a connu ces derniers jours une alerte à la concentration du taux de particules fines dans l’air. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ces particules fines ne proviennent pas majoritairement des automobiles ou des camions mais sont en grande partie dues au chauffage au bois. Ce type de chauffage d’un autre temps serait responsable des épisodes de pollution récurrents que l’on connait dans nos villes.

Soucieux de préserver notre environnement, le gouvernement a donc choisi de remplacer les chauffages au bois par des systèmes électrique plus vertueux.

Les foyers ont jusqu’au 31 décembre 2024 pour s’équiper de convecteurs électriques ou inserts électriques en remplacement de leur chauffage au bois.

« La motivation c’était d’avoir quelque chose de plus écologique, de plus économique aussi et c’est très agréable d’avoir un convecteur électrique, la chaleur est plus douce, plus régulière » nous confie un député LREM à l’origine de ce projet de loi.

 

Essayez plutôt

Economies d’énergie : cet homme invente la première chaudière qui fonctionne aux crottes de nez

Ecologiques, renouvelables et économiques, les crottes de nez sont devenues une alternative aux pellets devenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.