Confinement : les lettres de dénonciations numériques désormais accessibles en ligne

Il est désormais possible de dénoncer en ligne ses voisins ou encore les personnels soignants qui ne respectent pas le confinement.

La police ne compte plus le nombre de lettres dénonçant les mauvais citoyens ne respectant pas les consignes du gouvernement. Il est vrai qu’avec le nouveau confinement, les Français ont retrouvé la possibilité de dénoncer leurs voisins. Cachés derrière leurs rideaux, l’oreille collée aux cloisons ou sur la porte, ces honnêtes patriotes n’hésite pas à composer de jolies lettres de dénonciation.

Le souci, c’est que les forces de l’ordre n’ont pas le temps de donner suite aux milliers de lettres reçues chaque jour dans le commissariat ou dans les préfectures.

Aussi, le gouvernement vient d’annoncer l’ouverture du site jevoistout.gouv.fr qui permet de remplir en ligne sous forme numérique les lettres de délation. Il sera très facile de dénoncer les agissement d’une personne qui a promené son chien quatre ou cinq fois dans la même journée, qui est allée faire des courses à plusieurs reprises ou encore les personnels soignants qui colportent les virus et des idéologies gauchistes.

Une belle initiative qui, espérons le, remettra un peu d’ordre dans notre beau pays.

Essayez plutôt

Déconfinement : les stations de ski pourront rouvrir à partir du 1er juillet

Les passionnés de la glisse devront patienter jusqu’au 1er juillet pour chausser leurs skis. Dans …

5 Commentaires

  1. Je viens de me rendre sur le site mais hélas je me suis aperçu qu’il n’était pas possible de dénoncer les mauvais agissements d’une façon anonyme.
    Ce site est un bon début, hélas j’ai l’impression que ça va être comme le site covid-19, on va se faire repérer tout de suite.
    Enfin ce petit pas pour plus de justice est un bon début.

  2. C’est faux ! et
    Le site ‘jevoistout etc » n’existe pas.. mince, j’arrive sur votre site genre un p’tit tour et pis s’en va du coup…

  3. Je ne trouve pas le site jevoistout.gouv ?

  4. Ah ça y est le site remarche, et ce coup ci d’une façon anonyme (en option payante certe, mais il faut bien renflouer le trou de la sécu) j’en ai profité pour dénoncer le hlm où j’habite, il y a des réunions sans autorisation de voisins dans le hall d’entrée et dans l’ascenseur. J’espère que la police va y mettre bon droit.

  5. Fake news! Désinformation! Désolé bandes de délateurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.