Conséquence inattendue de la canicule : cette poule s’est mise à pondre des œufs durs

La canicule qui règne depuis plusieurs semaines sur notre territoire a eu des effets totalement inattendus sur une poule d’un éleveur français. Cette dernière s’est en effet mise à pondre des œufs … durs.

D’apparences totalement identiques à des œufs crus, il est impossible de différencier ces œufs d’un nouveau genre, sauf à casser la coquille pour se rendre compte que ceux-ci ont été cuits à l’intérieur de la poule.

Un cas étonnant mais pas si anecdotique en définitive. D’autres cas avaient été remarqués durant la grande canicule de 2003. Le phénomène,bien connu des physiciens, repose sur le transfert entropique de capacité thermique massique d’un corps à enthalpie réduite. En d’autres terme plus adaptés aux utilisateurs de Facebook : pour se refroidir, la poule doit évacuer sa chaleur en la transférant à ses œufs.

Comme quoi, et contrairement à une pensée qui se veut unique, le réchauffement climatique n’est pas l’ennemi que l’on veut bien nous laisser croire.

A noter que des chercheurs ont pensé à modifier le patrimoine génétique de certaines pommes de terre afin qu’elles puissent elles-aussi être récoltées cuites et ainsi produire des plats à faible coût. A suivre …

Essayez plutôt

A l’occasion du « Jour de la Terre », le fond mondial pour la nature WWF vous invite à éteindre les phares de vos voitures entre 20h et minuit lorsqu’elles sont au garage

A l’occasion du « Jour de la Terre » qui se déroule tous les 22 Avril, le …

2 Commentaires

  1. OMG énorm faque un of ne pe po aitre dur

  2. Les chercheurs sont des ânes et ne vont pas au bout de leur découverte. En effet il suffit d’inverser le transfert entropique de la poule (sur la glande pinéale) pour avoir des poules cuites et des oeufs frais. Encore plus d’économies dues au réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *