Le gouvernement valide la réintroduction du loup dans les rues de Paris

Emmanuel Macron s’est engagé auprès des défenseurs de la cause animale à réintroduire le loup à Paris. L’éradication du canidé dans la capitale déchaîne depuis de nombreuses années les passions, des pro comme des anti-loups.

Pour les parents de jeunes enfants, il est un cauchemar. Pour les défenseurs de la cause animale, un symbole à préserver à tout prix. Le président de la République a tranché : le loup sera bien réintroduit en région parisienne et particulièrement à Paris conformément au plan initié sous la houlette de Nicolas Hulot, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire.

Un choix dont se félicite Philippe Ronmou, militant pro-loups et président de la chambre des mangeurs de graines.

C’est la baisse drastique du nombre de loups qui a poussé les autorités à agir. Avec un effectif estimé de 1500 loups au début du XXe siècle en région parisienne, la population a connu une diminution constante, jusqu’à ne plus représenter qu’un noyau de deux individus localisés dans le bois de Boulogne.

La décision Emmanuel Macron vient donc raviver ces querelles entre ONG et parents de jeunes enfants. Et laissent circonspectes certaines associations, comme celle de défense des enfants, pour qui « favoriser l’introduction » du loup va de nouveau engendrer des drames avec la découverte de corps d’enfants mutilés et dévorés par les féroces canidés.

Et pourtant, c’est une obligation légale de la France de restaurer une population viable parce que c’est tout simplement imposé par l’Union Européenne.

La chanson « promenons nous dans les bois » n’a pas fini de résonner dans la bouche des jeunes enfants innocents.

Image par Alexas_Fotos de Pixabay

 

Essayez plutôt

Appel urgent au don d’urine : les stocks sont au plus bas

Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus : les stocks d’urine sont au plus bas. L’Établissement français …

Un commentaire

  1. À propos du bois de Boulogne, plusieurs dames le fréquentant m’ont en effet confirmé avoir vu le loup, et plutôt deux fois qu’une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.