Le boa constricteur échappé du zoo de Vincennes retrouvé dans la piscine à balles d’un Mc Donald’s

C’est dans la piscine à balles d’un restaurant Mc Donald’s situé à quelques centaines de mètres du zoo de Vincennes, qu’a été retrouvé Bouba, le jeune boa constricteur qui s’était échappé la semaine dernière de son enclos.

L’affaire avait défrayé la chronique : Bouba, un jeune boa constricteur de 8 m de long s’était échappé de son enclos du zoo de Vincennes durant la nuit de mercredi à jeudi dernier. Particulièrement agile et intrépide, le serpent avait réussi à se frayer un passage à travers les grilles de sa cage qu’il jugeait sans doute trop petite.

Malgré l’intervention rapide des gardiens du parc, épaulés par le peloton animalier de la gendarmerie nationale, les recherches se sont avérées vaines. Des avis mettant en garde la population ont même été placardés à travers la ville pour avertir les habitants de l’appétit vorace du jeune boa.

On devine alors la frayeur des parents du restaurant Mc Donald’s situé à quelques centaines de mètres du parc zoologique lorsqu’ils ont découvert que le boa constricteur avait finalement trouvé refuge dans le parc à balles de l’aire de jeu.

C’est un parent, inquiet de ne pas retrouver son enfant après l’avoir laissé s’amuser tout seul quelques heures seulement dans l’aire de jeu, qui s’est résolu à avertir la gendarmerie.

Après avoir vidé la piscine de toutes ses balles, les officiers ont découvert le boa caché dans un coin de l’enclos, gardant jalousement dans son estomac le jeune enfant recherché.

Fort heureusement, le temps de digestion d’un boa étant relativement long, le bambin a été retrouvé sain et sauf.

La gendarmerie en profite pour lancer un avis de recherche : en sortant l’enfant de l’estomac de l’animal, ils ont découvert trois autres enfants – eux aussi retrouvés sains et saufs – dont l’animal s’était repu et pour lesquels la disparition remonterait à plusieurs jours.

Les parents des dénommés Kevin (3 ans), Brandon (4 ans) et Steeven (5 ans) sont donc priés de se manifester au plus vite auprès de la brigade de gendarmerie de Vincennes.

 

Essayez plutôt

Un tweet du Pape François dévoile par erreur le numéro de téléphone du portable de Dieu

Stupeur et consternation au sein du service communication du Vatican après que le Pape François …

2 Commentaires

  1. La crédibilité de l’article en prends en coup car le boa constrictor :
    1 étouffe sa victime avant de l’ingérer
    2 même si la victime est vivante lors de l’ingestion, elle ne peut respirer dans le ventre
    3 après avoir mangé, la digestion est très lente, et il ne peut plus chasser. Donc pas possible 3 victimes.

    L’article aurait été crédible s’il n’y avait eu qu’une seule victime, et réelle.
    Pour éviter un enfant, on pouvait placer un chien, ou éventuellement l’enfant en cours d’étouffement.

    • Oui dans la nature, mais au contact du biphenol A des boules plastiques le comportement du serpent est sûrement perturbé ! Je n’ai pas d’autre explication. Par contre zéro pointé au journaliste de citer les vrais prénoms …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *