Véganisme : un nouveau cas de mutation génétique légumineuse découvert chez un humain

Le véganisme est un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation (la viande, le poisson, les insectes mais aussi les produits laitiers, les œufs et le miel).

L’adoption de ce mode de vie pauvre en protéines engendre des carences nutritionnelles mais plus grave encore, des mutations génétiques légumineuses ont été rapportées par plusieurs médecins.

Suite à la consommation exclusive mais surtout excessive de légumes, certaines parties du corps des patients infectés se transforment en légumineuses.

Interrogé, un médecin nutritionniste nous apporte les précisions suivantes :

« Pour résumer très simplement la situation, il faut considérer qu’un humain composé de viande est programmé pour manger de la viande. Si  son régime alimentaire est profondément modifié par un apport exclusif de légumes, son patrimoine génétique peut – dans des cas assez rares – muter pour transformer la chair  humaine en légume ».

Ce qui permettrait d’expliquer les cas de mutations génétiques légumineuses découvertes chez des patients vegan.

Apparemment, un régime de quelques semaines à base de viande exclusivement permettrait un retour à la normale sauf si le patient contaminé n’a pas fini en potage dans les assiettes de ses amis adeptes du véganisme extrême.

Crédit photo : Twitter @_youhadonejob1

Essayez plutôt

Des platistes appellent à une grande marche pour lutter contre la platistophobie

On les appelle « les platistes ». Cette communauté lutte sans relâche contre les nombreux complots d’ampleur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.