Terrible lapsus : au cours de son allocution télévisée, le Premier ministre appelle les professeurs « les enfeignants »

Au cours de son allocution télévisée concernant la mise en place du nouveau système de retraite par point, le Premier ministre a commis un terrible lapsus en appelant les professeurs « les enfeignants ».

Même si les enseignants ne sont pas spécialement reconnus pour être les plus courageux des travailleurs, il est néanmoins nécessaire en cette période troublée de faire attention à chacun de ses mots.

Le service de presse de l’hôtel Matignon s’est empressé de publier un communiqué indiquant que le premier ministre avait la plus grande considération pour les serviteurs de l’Education Nationulle.

 

Essayez plutôt

La France compte désormais 126 ultra-pauvres selon l’édition 2020 du classement du Secours Populaire. 

Malgré l’embellie économique de ces vingt dernières années, le patrimoine cumulé des 500 familles les …

Un commentaire

  1. C’est quoi un lapsus, j »ai loupé les cours de latin ce jour là.

    Lucien Debaskervil
    Psychiâtre à Montreuillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.