Recrudescence inquiétante des vols de radars automatiques

Plusieurs radars automatiques ont été de nouveau dérobés cette nuit sur les routes nationales du réseau routier français.

Le mode opératoire des voleurs reste toujours le même : le radar est soigneusement découpé à sa base à l’aide d’une disqueuse avant d’être transporté dans un véhicule. Pour l’instant, les forces de l’ordre ne connaissent pas exactement les motivations exactes des criminels. Certains supposent que ceux-ci sont attirés par la présence de métaux précieux entrant dans la composition du radar (NDLR : le détecteur cinémomètrique contient 50 grammes de platine, ce qui représente une valeur marchande de l’ordre de 1300 € au cours actuel des métaux précieux). D’autres pensent que les radars sont soigneusement découpés pour pouvoir être ensuite revendus et placés le long des routes dans des pays d’Europe de l’Est.

La gendarmerie a demandé aux automobilistes de leur signaler tout comportement suspect aux abords du radar mais le numéro vert mis à disposition reste désespérément muet. Seuls quelques appels anonymes laissant des messages laconiques comme « Ha ha » ou « Bien fait » ont été enregistrés. Aussi, la gendarmerie réitère à nouveau son appel à témoin en comptant sur le civisme des citoyens et en leur rappelant que les nouveaux radars seront payés avec leurs impôts.

Essayez plutôt

Après la vitesse, la consommation d’alcool au volant limitée à quatre vins

Dans un communiqué, le ministère des transports vient d’annoncer que  la consommation d’alcool maximale autorisée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *