Mort d’un enfant : les parents devront rembourser les allocations familiales reçues

Les propositions de lois concernant la mort d’un enfant agitent actuellement toute la sphère politique.

Après l’amendement rejeté par la majorité LREM concernant la mise en place d’un congé professionnel suite à la disparition d’un enfant, c’est une nouvelle proposition de loi émanant d’un député LREM qui sème la discorde à l’Assemblée Nationale.

En effet, le parlementaire LREM souhaitait que la mort d’un enfant soit considérée comme une grave défaillance éducative de la part des parents.

« Lorsqu’on aime son enfant, on le protège des aléas de la vie » aurait déclaré le député en proposant de punir les parents indignes avec l’obligation de rembourser l’intégralité des allocations familiales reçues.

Image par Rob van der Meijden de Pixabay

Essayez plutôt

Cet appareil détecte les ondes 5G suspectées de transmettre le coronavirus

Une équipe de scientifiques de l’Institut Hospitalo-Scientifique de Marseille vient de mettre au point le …

3 Commentaires

  1. En prevision suppression du congé de paternité, car c’est la femme qui accouche ?

  2. isabelle Farag-Lavennes

    Hahahahaha. Mais de fait, moi je trouve qu’ils serait souhaitable que les parents qui souhaitent, désirent, ont l’idée d’avoir un enfant, paient une taxe sur le projet. Après tout, ils vont mettre un petit être au monde qui va coûter des sous à la société. Il serait donc normal qu’ils participent à l’effort collectif.

  3. Encore une fois les hommes vont s’en sortir en ne reconnaissant pas leur enfant à la naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.