Météo France : Licencié pour avoir confondu cunnilingus et cumulonimbus

Un ingénieur prévisionniste de Météo France a été licencié pour avoir tweeté un bulletin météo faisant apparaître le mot cunnilingus à la place de celui de cumulonimbus.

Sans doute troublé par des pensées interdites inspirées par la belle et jeune stagiaire du service informatique dont il était secrètement amoureux, l’ingénieur prévisionniste en charge de la publication des bulletins météo a fait une fâcheuse méprise lourde de conséquence en publiant un communiqué faisant apparaître le mot cunnilingus évoquant une pratique sexuelle, à la place de celui de cumulonimbus désignant un nuage à fort développement vertical.

Sébastien Messug, météorologue de 47 ans pourtant apprécié de sa hiérarchie, a été licencié sur le champ pour faute grave, la charte de déontologie de l’établissement public interdisant formellement la publication de bulletins à connotation sexuelle.

Le tweet, dont scienceinfo vous communique ci-dessous la copie, a fait l’objet de nombreuses railleries de la part des internautes et a été relayé plus de 5000 fois sur le réseau social twitter avant d’être effacé en urgence par Météo France.

tweet

Essayez plutôt

Réforme du bac : un manuel scolaire confond le Groenland avec le Groland

La réforme du baccalauréat, dite réforme Blanquer du nom du Ministre de l’Éducation nationale, entrera …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.