Le satellite russe Spoutnik s’est écrasé sur une route départementale de Haute-Saône.

Il y a plus de 70 ans, les Soviétiques envoyaient le premier satellite dans l’espace : Spoutnik. Pour être précis, ce premier objet spatial orbitant autour de la Terre n’était pas seul, il était accompagné de l’étage principal du lanceur R7-Sémiorka utilisé pour le placer en orbite. Et les six tonnes et demie de ce « débris », abandonné en orbite après la libération de Spoutnik, étaient condamnées à redescendre sur notre planète un jour ou l’autre.

Et c’est ce qui s’est passé la nuit dernière sur une route départementale de Haute-Saône. Alors que les scientifiques craignaient une collision potentiellement catastrophique, le lanceur du satellite s’est sagement écrasé en pleine campagne, sur une route peu fréquentée.

Débarrassé de sa pile à combustible nucléaire, le satellite pourra sagement retrouver ses semblables au grand cimetière satellitaire de Kzobruski, en Russie.

Essayez plutôt

Yannick Jadot : « Le carburant à 2€ le litre serait une très bonne nouvelle pour la planète »

Le député européen écologiste Yannick Jadot a déclaré dans une interview au magazine écologiste « Terra …

Un commentaire

  1. Voilà qui explique les nids de poule sur nos routes françaises si bien entretenues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.