Il réalise un test sérologique du CoVid-19 et découvre qu’il est enceinte de 2 mois

C’est une drôle de mésaventure qui vient d’arriver à cet homme âgé de 42 ans habitant la région parisienne. Persuadé d’avoir contracté le CoVid-19 au cours des dernières semaines, celui-ci s’est rendu dans un laboratoire d’analyse pour réaliser un test sérologique permettant de savoir si son organisme avait déjà été en contact avec le coronavirus.

Comme le protocole sanitaire l’exige, tout prélèvement sanguin doit être soumis à plusieurs dépistages obligatoires dont la liste est établie chaque année par le ministère de la Santé. Et justement, surpris par un taux anormal de béta-hCG dans l’échantillon de sang prélevé, le laboratoire a voulu quantifier précisément le taux d’hormone chorionique gonadotrope humaine (ndlr : hormone secrétée par le placenta au moment où l’embryon se développe). Les résultats du test complémentaire furent sans appel : le patient, malgré son âge avancé de 42 ans, est enceinte de 2 mois.

Ce qui implique une date de fécondation qui remonterait au tout début du confinement. A moitié surpris par cette nouvelle, le futur papa-maman aurait déclaré : « niveau confinement, on pourra dire que je me suis fait drôlement bien confiné »

Image par Pezibear de Pixabay

 

Essayez plutôt

Élisabeth Borne se veut rassurante « Quoi qu’il arrive, les radars automatiques resteront alimentés en électricité cet hiver »

Dans une circulaire aux préfets, Élisabeth Borne va confirmer que les délestages de cet hiver …

Un commentaire

  1. cet homme ne respectait surement pas les gestes barrières, il serait normal qu’il soit sanctionné par une amende. Son partenaire aurait du au moins lui éjaculer dans le coude. Il est des anti-sociaux partout que fait la police nul par.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.