Une étude scientifique révèle que 0,00025% des humains posséderaient un espacement des narines identique à celui d’une prise électrique

Une étude scientifique financée par l’Union européenne et portant sur cinq mille volontaires à travers le monde, révèle que seulement 0,00025% des humains posséderaient des narines dont l’espacement serait exactement identique à celui d’une prise électrique.

Des chiffres plutôt rassurants selon Jean-Marc Valt, le directeur de recherche du Collectif des Physiciens de Paris (CPP) qui déclare : « Cette étude confirme ce que nous avons toujours supposé : l’espacement entre les deux bornes d’une prise électrique n’a pas été choisi au hasard, les dimensions retenues permettent depuis toujours de minimiser au maximum les risques d’électrocution en empêchant l’introduction d’une prise électrique dans les narines ».

En effet, seulement 0,00025 % des humains, soit 162 personnes en ce qui concerne la France uniquement, posséderaient cette particularité qui les expose de fait à un risque prononcé d’électrocution. Bonjour dégâts de la narine !

Toute personne présentant cette anomalie génétique est d’ailleurs priée de cesser immédiatement toute utilisation d’appareil électrique et de se manifester immédiatement auprès du Collectif des Physiciens de Paris.

 

Essayez plutôt

Nouvelle action des femmes Esquimaux dans les piscines municipales pour demander l’autorisation du port de la combinaison en peau de phoque

Les femmes esquimaux ont justifié cet « acte de désobéissance civile » comme une protestation …

2 Commentaires

  1. Et donnez moi l’espace qu’il y a entre la connerie et l’intelligence ???????????????

  2. Mince ! Moi je n’étais pas au courant, car je ne suis pas ficher. Merci scienceinfo, grâce à vous je vais éviter le volt-face. Une décharge aurait rend mon tarin brillant au point que la foule s’exclame devant ce nez-nu-phare (je reste ne froid avec l’orthographe moderne délirante)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.