Des graffitis découverts sur la Station spatiale internationale

Dans un communiqué, le CNES et la NASA confirment la présence de graffitis sur la structure externe de la Station spatiale internationale. L’auteur des faits a été interpellé.

Un spationaute russe est suspecté d’avoir réalisé plus d’une vingtaine de graffitis sur la structure extérieure de la station spatiale internationale ont annoncé mercredi le CNES et la NASA. L’homme de 36 ans, ancien agent du KGB et fidèle soutien du président Poutine, a reconnu les faits devant les agents du peloton de la PSIG (Police spatiale inter galactique).

Krouchka Spoktolov, c’est son nom, aurait déclaré aux enquêteurs qu’il ne supportait plus les attaques impérialistes anti-russes suite à l’affaire Skripal et qu’il entendait ainsi manifester son mécontentement.

Les bombes de peintures lui ont été confisqué, le préjudice est estimé à 245 875 euros.

 

Essayez plutôt

Des scientifiques du CERN réussissent l’exploit de fabriquer une illusion d’optique en 3 dimensions

Le triangle de Penrose, du nom du mathématicien qui l’a découvert en 1950, représente un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *