Canicule : s’accoupler avec un ventilateur est-il bon pour la santé ?

A l’occasion de la vague de canicule en France, un point sur la question qui divise de nombreux couples : s’accoupler avec un ventilateur est-il bon ou mauvais pour la santé ? Des scientifiques tentent de répondre à cette question.

Dans les chambres à coucher torrides de l’été, lors de ces nuits caniculaires où la chaleur ne laisse pas de répit, un sujet de dispute majeur fait encore grimper la température : est-il sain de s’accoupler avec un ventilateur ? Entre les personnes qui ont le sentiment de trahir leur conjoint, qui veulent faire simplement baisser la température de leur corps et celles qui se plaignent de sécheresse des muqueuses, comment trancher ? La question est d’autant plus brûlante, que des sites de prévention des maladies sexuellement transmissible, en France, en Grande Bretagne, à Singapour, comme aux Etats-Unis, mettent désormais en garde les utilisateurs nocturnes, contre de possibles risques cardiaques, céphalées, allergies ou irritations, quand ils ne nient pas l’utilité même de l’accouplement pour surmonter les effets de la chaleur.

Science Info a essayé de garder la tête froide pour faire le tri entre ces assertions plus ou moins fondées. Et ce n’est pas simple : on pourrait naïvement penser que s’accoupler avec son ventilateur rafraîchit et fait du bien… mais il y a une controverse, et la « science du ventilateur » a jusqu’alors surtout produit des études contradictoires. Au point qu’en 2012, l’association Brasse Air, une organisation indépendante dont les travaux éclairent l’Organisation Mondiale de la Santé, a jeté l’éponge : « Les données que nous avons recueillies n’ont pas résolu les incertitudes quant aux effets sur la santé des l’accouplement ventilatoire pendant les vagues de chaleur », écrivaient alors Osep Körum du centre de Santé publique turque dédié aux événements extrêmes et ses collègues irlandais, canadiens, indiens et hongkongais, après avoir passé en revue les travaux sérieux menés dans le monde entier. En attendant « des essais comparant les effets sur la santé chez les personnes s’accouplant ou pas à un ventilateur électrique », ces scientifiques suggéraient à chacun de s’en tenir aux directives locales et gouvernementales.

Les préconisations de l’OMS conseillent de limiter les rapports avec un ventilateur à des durées de 5 minutes maximum et toujours avec des préservatif en acier trempé afin d’éviter les coupures avec les pales de l’engin.

Essayez plutôt

L’usine d’embouteillage du Pastis 51 est-elle une cellule dormante de la zone 51 ?

La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis où se trouve une …

4 Commentaires

  1. Mais où allez-vous chercher tout cela ………….rires

  2. Ça fait du bien quand ça s’arrête, c’est pour ça qu’il faut commencer. Et en plus on peut revendre ses enfants sur Leboncoin sans que la morale n’y trouve rien à y redire. Je suis moi même, pétomame, fruit des amours illégitime de Natascha Lacorde et d’un ventilateur.

  3. Du pur génie ! Z’avez intérêt à continuer bordel !!

  4. Du pur génie. Z’avez intérêt à continuer, bordel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.