Peut-on cuisiner la gousse d’ail que l’on a placée dans son vagin ?

Une gynécologue américaine a fait dernièrement la promotion d’un nouveau remède tendance sur les réseaux sociaux qui consiste à mettre une gousse d’ail dans le vagin pour bénéficier des propriétés antibactérienne de l’ail et éviter ou traiter les infections vaginales.

Une question qui revient souvent sur les réseaux sociaux est de savoir si la gousse d’ail, après avoir infusé pendant 3 jours dans le vagin, peut-être retirée pour être consommée par exemple dans un gigot, dans une soupe ou une sauce pour les moules frites.

Interrogé, un célèbre cuisinier parisien nous a répondu catégoriquement « Non, non et non ». Dont acte.

Crédit photo : Source inconnue

 

Essayez plutôt

Des platistes appellent à une grande marche pour lutter contre la platistophobie

On les appelle « les platistes ». Cette communauté lutte sans relâche contre les nombreux complots d’ampleur …

3 Commentaires

  1. Plutôt que de se fourrer de l’ail dans le vagin, il est préférable de se mettre un pénis dans l’oignon.

  2. Je ne suis pas d’accord avec ce que pense ce cuisinier, d’ailleurs il y en a qui font de la bière vaginale et ce n’est pas une blague…

    Disponible ici -> https://www.orderyoni.fr/

  3. moi jai essayer et sa va c asser bon ca donne un gout de champignon moi je dit gluant mais apetissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.