L’Institut Français de la Chimie propose de renommer les polymères en polyparent2

Paris – L’Institut Français de la Chimie vient de rendre public le rapport annuel de modernisation des nomenclatures chimiques pour l’année 2019

Le texte destiné aux scientifiques et enseignants se veut plus moderne et propose de calquer l’évolution des mœurs de notre société sur les nomenclatures chimiques.

La mesure la plus emblématique du rapport consiste à renommer les polymères en polyparents2. Le rapport préconise également de renommer le peroxyde d’oxygène en paren1oxyde d’oxygène.

L’Institut Français des Mathématiques compte lui aussi s’inspirer de ce rapport pour renommer les nombres pairs et impairs.

 

About Admin

Essayez plutôt

En pêchant à l’aimant, il découvre dans la Seine un navire de guerre de la seconde guerre mondiale

Un Parisien a remonté un navire de guerre en pêchant à l’aimant dans la Seine. …

3 Commentaires

  1. Le sexisme de la rédaction est consternant !
    Comme il s’agit d’une femme c’est obligatoirement parent2. Les polypères deviendront ils polyparent1s ?

    • Jean Passé d'Emeyeur

      Quid des poli-sœurs dont le triste sort est de ne pas avoir de poli-frères ?
      Quant aux poli-sons, le fait de ne pas avoir de poli-sisters ne rend pas leur sort plus enviable.

      Lançons une pétition au niveau universel.
      Seul ce site en a les moyens.
      Monsieur le rédac’chef, bougez vous le col, le cal ou tout autre chose qui peut se bouger…

  2. Le schéma est incomplet, en effet en le faisant bruler on sent bien que les atome de carbone (C) et d’hydrogène (H) ne sont pas seuls en cause. Ils y a des atomes de chlore (Cl) quelque part. Les polystyrènes ont-ils, comme on s’en doutait plusieurs pères.
    Les vraies molécules c’est une maman et UN papa.
    A l’heure de la chimie pour tous, exigeons le retour à une chimie familliale et pas à une chimie « tuyau de poêle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.