Les incendies qui ravagent l’Amazonie auront pour conséquence inattendue de faire baisser le prix du Nutella

C’est une conséquence inattendue des incendies qui ravagent actuellement l’Amazonie : le prix du Nutella pourrait fortement baisser au cours des prochains mois.

Il faut savoir que les incendies de la forêt primaire laissent place à des terres agricoles, des pâturages mais surtout des plantations de palmistes dont est tirée l’huile de palme que l’on retrouve dans la célèbre pâte à tartiner.

Cet excédent d’huile de palme produit sur les vestiges de la forêt amazonienne  permettra mécaniquement, selon la théorie de l’offre et la demande, de faire baisser le cours mondial de l’huile de palme et donc du Nutella qui en contient plus de 30%

Une bonne nouvelle pour tous les gourmands !

Crédit photo : Image parsipa de Pixabay 

Essayez plutôt

Des platistes appellent à une grande marche pour lutter contre la platistophobie

On les appelle « les platistes ». Cette communauté lutte sans relâche contre les nombreux complots d’ampleur …

4 Commentaires

  1. Fantastique, vivement le prochain promotion que je puisse me jeter dessus avant tout le monde dans le magasin!

  2. Geneviève Leparson

    Tout remède à sa maladie. Le réchauffement climatique du aux incendies de la forêt amazonienne, va sans doute augmenter la production d’huile de palme, mais cette dernière, du fait de la hausse des températures ne pourra se figer et donc le nutella deviendra liquide, l’huile de palme sera alors remplacé par de l’huile de bettrave qui en plus est déjà sucré.

  3. Ca débouchera assez logiquement sur une augmentation du prix des tire-bouchons… pour artères et aussi de celui des assurances santé. Ce qui fait que l’occidental moyen devrait finalement vivre à budget constant ! C’est pas beau, le monde ?

  4. J’ai appris, de la part d’une source extrêmement fiable, que le groupe Ferrero achète des allumettes. Que leur service comptabilité font passer ces achats pour des fournitures. Je ne dis pas qu’il y a lien avec l’article mais le doute est permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.