Un alien très en colère après avoir été recalé au don du sang

Cet alien originaire de la galaxie SBlk4-3 voulait juste donner son sang, il n’a cependant pas pu le faire à cause de la réglementation cosmologique en vigueur. Humilié et en colère, il veut témoigner pour mettre fin à des comportements qui s’apparentent, selon lui, à de l’alienophobie.

Depuis cette année, le don du sang est ouvert aux aliens à la condition expresse qu’ils soient restés sur notre planète cinq mois avant le don. Cependant, tout ne s’est pas passé comme prévu pour Zlurbs54-x (nous avons changé le nom pour conserver son anonymat). C’est au moment de donner son sang qu’on lui a fait  comprendre que ça n’allait pas être possible.

« C’est de l’alienophobie! »
« Je me suis senti humilié », témoigne-t-il. « Durant l’entretien pré-don, on m’a réexpliqué la règle en vigueur, c’est d’être resté pendant cinq mois sur notre planète avant le don. Je n’ai pas menti mais on m’a répondu que je ne pourrai pas donner mon sang. Pourtant, mon test parasitaires était négatif » (ndlr : pas d’embryon alien dans l’estomac).  Sans remettre en cause le travail des employés de l’Établissement français du sang, il ajoute : « On a l’impression que c’est de l’alienophobie, on me refuse le don du sang à cause de mon origine cosmique. »

Interrogé, l’établissement français du don du sang a commenté ce regrettable incident en précisant que la règle des cinq mois correspondait à des mois cosmiques qui, est-il encore nécessaire de le rappeler, correspondent à 50 années passées sur la planète Terre.

Peu importe pour Glukzs4-w (nous avons encore changé le nom pour conserver au maximum son anonymat) qui veut témoigner pour « faire avancer les choses ». Et de rajouter « En plus, on lit partout qu’il faut donner son sang et que les stocks sont au plus bas. » À l’humiliation s’ajoute l’incompréhension.

Essayez plutôt

Un vaisseau spatial d’origine extraterrestre possédant la forme d’un compteur LINKY se dirige actuellement vers la Terre

Le vaisseau spatial qui se rapproche de notre planète ne provient pas de notre système …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.