Des scientifiques américains révèlent que de très nombreuses prières envoyées à Dieu pourraient stopper la pandémie de Covid-19

L’analyse des données analytiques transmises par le Vatican pendant la seule journée d’hier fait état de plus de 2 milliards de prières envoyées à Dieu depuis l’ensemble de notre planète.

La prière est un acte collectif ou individuel par lequel on s’adresse à Dieu pour demander une confession, un bienfait ou une gratitude.

Dans la grande majorité des situations, les prières ont permis au cours des siècles d’éviter un nombre impressionnant de famines, catastrophes naturelles, guerres ou ont permis tout simplement de sauver un être cher de la maladie ou des accidents.

Une étude scientifique américaine vient justement de démonter que la possibilité de modifier le cours des événements serait directement lié aux nombres d’oraisons silencieuses envoyées à Dieu.

L’analyse des données analytiques transmises par le Vatican pendant la seule journée d’hier fait état de plus de 2 milliards de prières envoyées à Dieu depuis l’ensemble de notre planète.

Et les scientifiques sont formels : avec encore plus de prières envoyées à Dieu, la pandémie de covid-19 pourrait être définitivement stoppée.

Une information accueillie avec ferveur par nos amis Américains qui continuent également de prier pour que le NasDaq stoppe sa chute, pour que le prix de l’essence n’augmente pas et pour que le réchauffement climatique se concentre en priorité sur les pays pauvres.

Image par Pexels de Pixabay

Essayez plutôt

Élisabeth Borne se veut rassurante « Quoi qu’il arrive, les radars automatiques resteront alimentés en électricité cet hiver »

Dans une circulaire aux préfets, Élisabeth Borne va confirmer que les délestages de cet hiver …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.