Les chasseurs pourront effectuer des lâchés de cyclistes issus d’élevages des pays de l’Est

Les cyclistes issus d’élevages des pays de l’Est sont moins méfiants et se laissent tirer plus facilement que les cyclistes français.

Avec le confinement et les mesures de restrictions liées aux déplacements, les cyclistes se font de plus en plus rares en forêts.

Une mesure qui a de lourdes conséquences pour les chasseurs. En effet, les amateurs de deux roues ont toujours représenté une cible de choix pour nos amis protecteurs de la nature. Moins méfiants et surtout moins discrets que le gibier, les cyclistes permettaient aux chasseurs d’agrémenter très facilement leur tableau de chasse.

La puissante fédération de chasse française a alerté le gouvernement sur cette situation particulièrement critique pour ses adhérents.

Ne pouvant se résoudre à lever l’interdiction de pédaler en forêt, l’exécutif a donc autorisé à titre exceptionnel l’importation de cyclistes des pays de l’Est pour effectuer des lâchés dont pourront profiter les chasseurs.

« Les cyclistes des pays de l’Est sont naïfs et se laissent tirer très facilement » nous confient plusieurs chasseurs ayant déjà expérimenté ce type de chasse.

« Ces cyclistes issus d’élevages proviennent principalement de Lituanie mais aussi d’Albanie » indique le président de la fédération de chasse.

« Ils n’ont pas le même comportement qu’un cycliste français. Ils s’approchent davantage des habitations et ont moins peur des chasseurs», précise le président. Certains ont pu les observer en pleine journée déambuler sans crainte, dans des forêts. Une attitude inhabituelle.

L’objectif pour les chasseurs à la manœuvre : disposer de beaux trophées à portée de main et en quantité. Ces cyclistes venus de l’Est ont la réputation d’être encore plus robustes et plus massifs que nos cyclistes français.

Une bien belle initiative qui saura redonner le moral à nos amis chasseurs.

Essayez plutôt

Covid : les non vaccinés pourront recevoir exceptionnellement la quatrième dose avant la première

Le ministre de la santé, Olivier Véran, vient d’annoncer que la quatrième dose de rappel …

Un commentaire

  1. quelle brillante idée ! le cycliste français est lent , tete en l ‘air , roule cote a cote afin de discuter alors que nos amis de l ‘est qui n’ont que peu de vacances sont si performants !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.