Inflation oblige, la prime de Noël des sénateurs passera cette année de 17 580 à 22 750 euros

C’est une conséquence directe de l’inflation, la prime de Noël des sénateurs sera mécaniquement revalorisée cette année.

Comme tous les citoyens français, les sénateurs voient leur pouvoir d’achat s’éroder suite à l’inflation galopante. Et cette chute des revenus tombe au plus mal avec les fêtes de fin d’année qui arrivent.

L’augmentation de la prime de Noël, qui passe de 17 580 à 22 750 euros, tombe donc à pic pour nos dynamiques parlementaires qui ainsi ne seront pas obligés de picorer dans leurs économies pour festoyer en cette fin d’année.

D’un montant forfaitaire égal à deux fois l’indemnité sénatoriale (soit 2 x 7209 euros), la prime de Noël des sénateurs est agrémentée par diverses bonifications comme la prime additionnelle de Noël pour les enfants (5 000 euros par enfant), la prime pour les petits enfants (2 500 par petit enfant), celle pour Madame (8 000 euros), la prime de charbon (2 000 euros) et celle pour le sapin (800 euros).

Selon la composition de la famille, cette prime peut atteindre jusqu’à 50 000 euros par sénateur.

Cette augmentation de la prime de Noël s’inscrit dans la politique sociale de notre président qui vise à donner plus de pouvoir d’achat à nos concitoyens. Une bien belle initiative que seuls les jaloux et les derniers de cordée prendront à cœur de critiquer.

Crédit photo : Science Info

Essayez plutôt

JO 2024 Epreuves de nage dans la Seine : Les nageurs olympiques repartiront tous avec l’or … du staphylocoque doré

Trois épreuves olympiques de nage doivent se dérouler dans le fleuve parisien à l’été 2024.  …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.