Des ralentisseurs sur les pistes cyclables pour limiter la vitesse des vélos en ville

La vitesse élevée des vélos en ville est à l’origine de plus en plus d’accidents.

Les autorités de la sécurité routière et du ministère des transports, après avoir pris les mesures nécessaires d’interdiction de la circulation interfile des deux-roues motorisés pour améliorer leur sécurité, travailleraient maintenant à l’amélioration de la sécurité des cyclistes, qui présentent une augmentation d’accidentologie inquiétante.

Un représentant de la sécurité routière, qui a souhaité conserver l’anonymat, nous déclare : « Nous avons pu dégager une forte corrélation entre l’augmentation du nombre des pistes cyclables aménagées en ville et celle des accidents de cycles non motorisés, en particulier depuis mai 2020, et ce sans raison apparente. Comme nous ne souhaitions pas recourir à des mesures trop brutales, pourtant préconisées par nos experts scientifiques, comme l’interdiction des deux-roues non motorisés en ville, qui ont de bons résultats mais pourraient ne pas être bien perçues, nous sommes enclins à nous orienter dans un premier temps vers une solution intermédiaire, qui consisterait à poser des ralentisseurs sur les pistes cyclables ».

Si l’augmentation de l’accidentologie devait persister, « nous serions obligés d’interdire les pistes cyclables en zones urbaines et péri-urbaines pour ne les autoriser qu’à la campagne, où nos statistiques montrent sans ambiguïté qu’elles sont nettement moins accidentogènes »

Crédit photo : Le Parisien

Rédacteur : D2

Essayez plutôt

Covid : les non vaccinés pourront recevoir exceptionnellement la quatrième dose avant la première

Le ministre de la santé, Olivier Véran, vient d’annoncer que la quatrième dose de rappel …

Un commentaire

  1. L’accidentologie est la science des accidents, parler d’ « augmentation de l’accidentologie », c’est comme dire que la scientologie augmente au prorata du nombre d’articles sur ce site (excellent au demeurant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.