Péter sous la couette permettrait de réduire de 7% sa facture de chauffage

Une étude scientifique financée par la commission européenne et portant sur 12 560 participants a révélé que péter sous la couette permettrait de réduire de 7% la facture de chauffage de l’habitation. En effet, les émissions de gaz méthane et divers composés aromatiques confinés sous la couette engendreraient un réchauffement ciblé anthropique permettant de compenser localement le chauffage d’une chambre, soit une réduction globale de la consommation de chauffage. Une bonne nouvelle pour les producteurs de cassoulet du Sud-Ouest.

Image par Sasin Tipchai de Pixabay

Essayez plutôt

Economies d’énergie : cet homme invente la première chaudière qui fonctionne aux crottes de nez

Ecologiques, renouvelables et économiques, les crottes de nez sont devenues une alternative aux pellets devenus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.