Les chênes bicentenaires destinés à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame seront finalement vendus à la Chine

L’OMS a tranché dans l’affaire opposant la France à la Chine : les plus beaux chênes destinés à la reconstruction de la charpente de Notre-Dame seront finalement vendus à la Chine

Les plus beaux chênes de France avaient été choisis pour le chantier de reconstruction de la charpente de Notre-Dame détruite dans l’incendie du 15 avril 2019. Des arbres précieux, plusieurs fois centenaires plantés dans des anciennes forêts royales crées par Colbert au XVIIe siècle. Des chênes sélectionnés pour donner des longs troncs sans branche, d’un diamètre d’au minimum 1 mètre. Des chênes plantés il y a 230 ans car destinés, à l’origine, à la marine selon les instructions de Colbert au XVIIe siècle.

Mais l’OMS (organisation mondiale du commerce) en a décidé autrement. Suite aux doléances de la Chine concernant cette attribution de lots des plus beaux chênes français à la reconstruction de la charpente de la cathédrale Notre-Dame, le pays du soleil levant a finalement obtenu gain de cause : les milliers de chênes exceptionnels partiront dans la capitale Pékin pour être transformés en plancher destiné au palais impérial de la Cité interdite.

L’OMS justifie cette décision en rappelant que les lois régissant le commences international n’admettent aucune dérogation et que « nul ne peut revendiquer la propriété d’un bien au titre d’une préférence nationale si une autre partie étrangère propose un prix transactionnel plus élevé ». Dont acte.

Image par digital341 de Pixabay

Essayez plutôt

La prochaine Coupe du Monde de la FIFA aura lieu sur l’étoile de la mort

La FIFA se réjouit de ce choix conforme à ses valeurs et relativise sur le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.