Des élus écologistes s’opposent aux réparations des nids de poule

Le Commissariat à la Réglementation, l’Organisation et l’Uniformisation des Initiatives Concernant la Circulation a été saisi par l’action collective d’élus de plusieurs municipalités voici plusieurs mois.

En effet, ceux-ci ont missionné le C.R.O.U.I.C.C. pour une étude d’impact concernant les déformations naturelles de la chaussée et leur effet sur la vitesse des véhicules, partant du principe qu’il serait nettement moins générateur de gaz à effet de serre de laisser ces ralentisseurs naturels vivre leur pleine évolution plutôt que chercher à les imiter à l’aide de structures artificielles, polluantes, et coûteuses pour les deniers publics.

Le rapport des 297 pages du Commissariat prend la forme d’un constat sans appel : oui, les déformations de la chaussée ont un effet bénéfique sur la vitesse des usagers de la voirie et donc sur la sécurité de tous et oui, il faut favoriser leur apparition et les préserver dans leur habitat naturel pour le bien de tous.

Pour cela, le Commissariat propose quelques axes forts de communication, tels que l’apposition de panneaux « Cantonnage raisonné » en entrée d’agglomération, ainsi que l’établissement d’une liste des communes participant à l’opération qui deviendraient alors de plein droit des « Territoires de Recherche et et d’Innovation Pour l’Optimisation des Transport en Sécurité ». Nul doute les élus auront à cœur de rapidement faire de leurs communes des T.R.I.P.O.T.S.

Rédacteur : D2

Essayez plutôt

La NASA va envoyer une sonde spatiale avec la représentation d’un homme, d’une femme et d’un individu non-binaire

La NASA va envoyer dans l’espace une sonde spatiale destinée à explorer les limites de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.