« Je suis si fier » déclare le petit chinois qui fabrique les jouets de Noël de vos enfants

Tchang n’a que trois ans mais il fait preuve d’une maturité et d’un optimisme qui laissent admiratifs les journalistes venus l’interviewer à l’occasion de l’approche des fêtes de Noël.

C’est en effet à l’occasion d’un reportage sur l’origine des jouets qui se retrouveront au pied de nos sapins que nos confrères sont remontés, un peu par hasard,  jusqu’au petit ouvrier chinois.

« Je suis si fier de permettre aux grands et petits Français de s’amuser » a déclaré le jeune enfant, les yeux remplis d’étoiles, lorsqu’il a eu connaissance de la destination finale du fruit de son labeur.

Ce fut la seule phrase que les journalistes ont pu échanger avec le petit Tchang, déjà bien en retard sur la commande de 50 000 ours en peluches devant être livrés en fin de semaine à une grande enseigne française. En Chine comme en France, le temps est précieux et les journées de travail des enfants, même raccourcies dernièrement à 18 heures, ne sont évidemment pas extensibles.

Image par mensor de Pixabay

Essayez plutôt

« Cancel Culture » : Faut-il détruire les pyramides construites par des esclaves ?

La cancel culture (culture de l’effacement) consiste à dénoncer publiquement et rejeter massivement des actes …

Un commentaire

  1. Ce chinois sur la photo est en fait un petit tibétain, exploité dans une mine d’enfant en chine oriental, par pitié je vous en conjure, n’achetez pas de jouet à vos enfants pour Noël. Surtout pas d’appareil marchant avec une pile ou des batteries c’est mauvais pour la planète;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.