Le cure-tige : l’invention qui va révolutionner votre quotidien

Un chercheur français a eu l’idée géniale de réunir dans un seul objet un cure-dent et un coton-tige. L’objet, nommé cure-tige, fait l’objet d’un brevet déposé à l’Institut National de la Propriété Industrielle INPI

Dans une société matérialiste qui nous pousse à posséder et à entasser de plus en plus de biens, il semblait urgent d’optimiser notre espace en rationalisant la taille de nos objets.

C’est en se nettoyant les oreilles avec un cure-dent qu’un chercheur français a eu l’idée de génie de réunir dans un seul objet un cure-dent et un coton-tige.

L’objet, nommé cure-tige, permettra d’obtenir un gain de place appréciable dans nos armoires à pharmacie ou dans nos placards de cuisine.

Une extrémité permettra de se curer les dents alors que l’autre pourra nous nettoyer les oreilles. Mieux encore, la partie en coton est détachable, ce qui autorisera après nettoyage des oreilles de métamorphoser l’objet en un nouveau cure-dent pour son usage personnel, celui d’un ami, d’un collègue ou d’un membre de sa famille.

L’objet, enregistré à l’Institut National de la Propriété Industrielle INPI, est sans nul doute voué à un bel avenir.

 

 

Essayez plutôt

La NASA va envoyer une sonde spatiale avec la représentation d’un homme, d’une femme et d’un individu non-binaire

La NASA va envoyer dans l’espace une sonde spatiale destinée à explorer les limites de …

4 Commentaires

  1. Là au moins, on aura l’assurance de plus voir nos cotton-tige s’abimer facilement…Belle invention

  2. Et suite à la crise du coronavirus, ce génial chercheur aurait trouvé le moyen de recycler facilement en cure-tiges, les écouvillons utilisés pour les prélèvements naso-pharyngés, après rinçage de la partie en coton au gel hydroalcoolique. Vu le nombre importants de tests pratiqués depuis le tout début de la pandémie, voilà qui évitera aux laboratoires de devoir les déverser dans l’océan.

    • je suis d’accord avec vous, mais pourquoi pas poussez l’évolution à son apogée, en réutilisant les cotons usagés après lavage des oreilles, pour que les femmes pleine de peinture puisse se démaquiller, cela permet un recyclage optimale, j’attends votre retour.

      René

  3. Géniale cette idée, et tellement hygiénique ! Dans le genre pourquoi pas la « brosse-à-dents et chiottes ». Un côté pour les dents, l’autre pour les WC…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.