Une ONG classe les radars automatiques parmi les espèces menacées en voies de disparition

Selon la WWF, les radars automatiques, au rythme actuel de leurs destructions, pourraient avoir totalement disparu de notre territoire d’ici quelques années seulement.

Destruction de leur habitat, chasse effrénée, braconnage, vandalisme, incendies. En deux ans seulement, la population de radars automatiques a diminué de 25 % selon les chiffres communiqués par la sécurité routière. Selon la World Wifi Fund (WWF), plus de 15 000 de radars automatiques, provenant de 4 espèces et sous-espèces différentes (radars tronçons, radars fixes, radars mobiles, radars embarqués) sont détruits chaque année.

Ils ne sont plus que 80 000, principalement dans les territoires ruraux à faible densité de population. Dans le seul département Breton, 176  exemplaires ont disparu cette année.

Incendiés, découpés, écrasés, vandalisés, la folie des hommes n’épargne aucun appareil dont la population a chuté de façon dramatique en quelques années seulement.

Ces chiffres affolants ont motivé la WWF à classer les radars automatiques comme espèce en danger critique d’extinction, le dernier niveau de risque avant l’extinction de l’espèce.

Un programme de reproduction en captivité a bien été mis en place mais sans succès. Aussi, au rythme actuel de leur destruction, les radars automatiques pourraient avoir totalement disparu de notre territoire d’ici quelques années seulement.

 

Essayez plutôt

Pour lutter contre la fraude, la nouvelle vignette suisse mesurera désormais un mètre de large sur un mètre de long

La nouvelle vignette suisse mesurera un mètre de large sur un mètre de long et …

Un commentaire

  1. A cette allure dans moins de trois mois, il n’y en a plus un seul !
    Faites le calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *