Un CRS sanctionné par sa hiérarchie pour avoir tiré au flash-ball dans la jambe et non dans le visage d’un gilet jaune

Ces images, choquantes, ont largement été partagées par les forces de l’ordre via les réseaux sociaux : on y voit distinctement un CRS tirer volontairement au flash-ball dans la jambe d’un manifestant en gilet jaune alors qu’il était très facile d’éviter cette partie du corps et viser le visage.

Les commentaires laissés sur la page FaceBook – partagées plus d’un million de fois par nos valeureux défenseurs de l’ordre républicain – sont unanimes : un tel comportement doit être sévèrement sanctionné.

« On ne peut pas laisser l’anarchie s’installer parmi les collègues » s’insurge le porte parole du puissant syndicat des forces de l’ordre.

Et de préciser : « On a déjà suffisamment de mal à se concentrer pour viser les yeux alors si des collègues viennent saboter les statistiques en tirant dans les jambes, on pourra s’asseoir sur notre prime d’éborgnage » rajoute t-il furieux.

Le ministère de l’intérieur a décidé de frapper fort, ce qui n’étonnera personne, en sanctionnant sévèrement le CRS fautif.

Essayez plutôt

Un barbecue réalisé par des touristes à l’origine de l’incendie de la cathédrale de Paris

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris aurait été déclenché par des touristes souhaitant réaliser …

Un commentaire

  1. OMG JY CROIT PA JE LE SAVAIS LETAT NOUS MANIPULENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *