Tour de France : Tentative de fraude technologique à base d’aimants surpuissants en néodyme

L’imagination des fraudeurs n’a décidément pas de limite. Pour preuve, cette nouvelle tentative de « dopage technologique » mise au jour lors du premier contre-la-montre de l’édition 2018 du tour de France.

Apres l’affaire retentissante des moteurs et des batteries cachés dans les cadres des vélos du tour de France, un nouveau cas de « dopage technologique » a été découvert lors du premier contre-la-montre de l’édition 2018 du tour de France.

Le procédé est cette fois-ci différent mais les effets recherchés restent toujours les mêmes : augmenter artificiellement l’autonomie du cycliste en le soulageant ponctuellement des efforts à fournir. La supercherie mis au jour demeure totalement inédite, soulignant l’imagination sans limite des fraudeurs.

Des aimants surpuissants constitués d’un alliage de néodyme, fer et bore étaient dissimulés dans la roue avant du vélo du leader d’une équipe. De forme cylindro-parabolique, ceux-ci étaient conçus pour épouser à la perfection les courbes de la jante de la roue. Le même type d’aimant équipait les roues arrière des coéquipiers, à ceci près que ces aimants possédaient une polarité inverse de ceux utilisés sur le vélo du leader.

Et comme chacun le sait, des aimants de signe contraire s’attirent, et avec d’autant plus de force lorsque ceux-ci sont surpuissants, ce qui est le cas des aimants néodyme-fer-bore utilisés.

Ainsi, il ne restait plus qu’au vélo du leader a être attiré à tour de rôle par une « chèvre », c’est-à-dire un coéquipier produisant l’effort pendant une partie du parcours. Dans ces conditions, le champion de l’équipe restait en parfaite forme physique tout au long de l’épreuve et pouvait développer tous les efforts physiques économisés pour gagner le sprint final

Le dispositif n’utilisant aucune énergie électrique, donc pas de batterie, et ne produisant pas d’échauffement par effet joule, il était indétectable par les dispositifs mis en place par les équipes de surveillance du tour de France.

Malheureusement, le trucage a été découvert lorsqu’un concurrent s’est approché du véhicule du manager pour récupérer un bidon d’eau. A ce moment, la roue s’est littéralement plaquée contre la porte  du véhicule, les aimants étant attirés par les objets métalliques.

On avait noté aussi, sans y prêter vraiment attention, que certains spectateurs trop proches des coureurs avaient vu leur canette de coca littéralement aspirée par la roue des cyclistes incriminés.

Essayez plutôt

Pour faire un geste pour la planète, il renonce à ses vacances à Tahiti et choisit de s’envoler moins loin pour les Antilles

Pierre est un écologiste de la première heure. Responsable marketing dans une succursale automobile spécialisée …

10 Commentaires

  1. On avait noté aussi, sans y prêter vraiment attention, que certains spectateurs trop proches des coureurs avaient vu leur canette de coca littéralement aspirée par la roue des cyclistes incriminés.

    Les canettes sont en métal non ferreux donc cet article est une plaisanterie digne du 1er avril …

    • Non ce n’est pas une blague. Les aimants néodymes, issus de terres, rares sont même capables d’attirer les plus belles filles. Porche et Ferrari ont intenté un procès contre l’Afrique.

      • Ils prennent vraiment les gens pour des cons mais il est vrai que la moyenne du QI dans les pays industriels baisser et cela est dû aux manipulations des médias à l’alimentation riches en OGM et au lait de vache non transformer qui provoque une croissance hors normes pour les humains et le pire de tout c’est le recyclage de l’eau des toilettes et égouts que les stations d’épuration nous envoie dans nos robinets chez nous !!! Notre cerveau ne peux plus faire face il est saturé !!! Bien venu chez les moutons

    • Erreur!
      Les canettes sont en tole d’acier étamée fabriquée chez ARCELOR MITAL à Nantes

    • Je le savais, il m’ont piqué ma montre comme ça !

    • Mais non. L’autre jour j’ai eu un excès de vitesse en suivant un vélo. Je viens de comprendre pourquoi

  2. L’article est de 2018 et les commentaires de 2016, il y a n décalage dans le temps?

  3. trois femme ont perdu leur stérilet retrouvés sur les aimants

    • Sans compter les dentiers, les chevalières et autres bijoux…… et même dans le virage des Hollandais à la montée de l’Alpe d’Huez de multiples fourchette et cuillères ont été ausdi attirées sur les jantes.

  4. Pas plausible du tout , les cannettes sont en métal d ‘ »ALUMINIUM » les aimants n’attirent magnétiquement que les métaux « FERREUX » … Ca contrarie sans doute les « on dit » et on en rajoute sans même avoir de connaissance en matériaux.. Faut retourner à l’école de technique et industrie . Chaque métal à des propriétés différentes et il ne faut pas tout mélanger.. Philippe Prygiel diplomé de l’université du travail technique. Il y a beaucoup de bruits qui tournent et on chasse la tricherie mais bien souvent quand on ne prouve rien certains journalistes parlent d’un tas de choses qu’ils ne connaissent pas et font monter la pression rien que sur des bases de « bruits » inventés par des gens qui ne savent même pas changer une roue. Par contre il n’est pas impossible de se laisser à penser que les polarité d’aimants ne favorise la facilité à faire tourner une roue plus facilement mais si c’était moi qui arrivait à faire tourner un roue avec ce système sans arrivée d’électricité je ne me lancerais pas dans la course de vélo car ça serait comme si on inventait le mouvement perpétuel et financièrement ce n’est pas dans une roue avant de vélo qu’il faudrait investir ..

    « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *