Le thé chinois de contrefaçon était produit en France puis exporté vers la Chine

Les autorités chinoises et françaises ont démantelé un vaste réseau de contrefaçon de thé chinois provenant de France.

Une enquête de plusieurs mois menée conjointement par la police chinoise et française a permis l’arrestation de douze personnes soupçonnées d’avoir organisé un vaste trafic de thé chinois contrefait.

Les sachets de thé, particulièrement bien imités, étaient produits dans un atelier clandestin situé dans la banlieue EST de Paris. Le thé était ensuite exporté en toute illégalité vers la Chine pour y être revendu dans des arrières-boutiques ou dans la rue.

Le trafic aurait pu durer longtemps si les faussaires ne s’étaient pas obstinés à produire un thé d’excellente facture, de qualité largement supérieure à celui produit en Chine. C’est ce petit détail qui a permis à la police de les confondre.

Essayez plutôt

Lille : il réalise un test ADN pour connaitre ses origines et découvre que ses ancêtres habitent le même quartier depuis 2 500 ans

Les laboratoires de généalogie génétique permettent de nous révéler nos origines ethniques grâce à notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *