SFR : La suppression de 5000 postes chez l’opérateur téléphonique permettra de faire baisser le prix des abonnements

Bonne nouvelle pour tous les abonnés SFR : l’annonce de la suppression de 5000 postes chez l’opérateur téléphonique aura pour conséquence immédiate de faire baisser de 0,78 euros en moyenne le prix mensuel des forfaits mobiles et des box fibres et ADSL

Bien souvent, les licenciements  sont utilisés au sein des multinationales comme une variable d’ajustement permettant d’augmenter les bénéfices de la société ou de gonfler le dividende des actionnaires.

Pourtant, cette pratique ultra-libérale, si commode et dont l’usage est vivement encouragé par nos gouvernements, peut être également utilisée pour humaniser la politique commerciale des sociétés afin de replacer l’humain au cœur du système économique.

Ainsi, l’opérateur SFR a choisi de se séparer d’un tiers de son effectif (soit 5000 postes sur 15 000) afin de pouvoir répercuter presque intégralement les économies salariales sur les consommateurs en leur faisant bénéficier d’une économie substantielle sur le prix de leurs abonnements.

« Des salaires en moins à verser, c’est autant d’argent qui permet de faire baisser le prix des abonnements », déclare le directeur de ressources humaines de l’opérateur en précisant que la suppression de 5000 postes permettra de faire baisser de 0,78 euros en moyenne le prix mensuel des abonnements des forfaits mobiles et des box fibres et ADSL

Interrogés, les Français avouent être plutôt favorables à ce type de politique commerciale. Cette réaction n’est pas surprenante, les consommateurs ont déjà montré qu’ils préféraient se rendre dans des stations essence sans pompiste pour économiser quelques centimes d’euros sur leurs pleins ou qu’ils privilégiaient l’achat d’habits à bas prix fabriqués par des petits enfants asiatiques, et ceci sans le moindre remords. Il n’y a d’ailleurs pas de honte à revendiquer haut et fort ce choix de société totalement assumé.

« Ces suppressions d’emplois sont une fantastique nouvelle, synonyme d’un gain appréciable pour mon pouvoir d’achat », déclare une jeune étudiante détentrice d’un forfait mobile SFR en constatant que son abonnement mobile va baisser de 1,27 € par mois.

Par contre, la grogne monte chez les abonnés Orange et Bouygues Télécom qui font actuellement pression sur leurs opérateurs pour obtenir également des plans de licenciement massifs afin de voir eux aussi baisser le prix de leurs forfaits. Gageons qu’ils soient entendus.

Essayez plutôt

Lille : il réalise un test ADN pour connaitre ses origines et découvre que ses ancêtres habitent le même quartier depuis 2 500 ans

Les laboratoires de généalogie génétique permettent de nous révéler nos origines ethniques grâce à notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *