corruptiometre

Des scientifiques inventent le Corruptiomètre : l’appareil qui permet de mesurer le taux de corruption des hommes politiques.

Cet appareil analogique possède une échelle graduée linéairement de 0 à 100 milliBalkany, il permet de mesurer très précisément le taux de corruption des hommes politiques. On rappelle que dans le système des unités internationales, 1 milliBalkany est sensiblement égal à 270 microCahuzac. 

L’appareil possède plusieurs calibres permettant de réaliser des mesures instantanées du taux de corruption des politiques dans une plage évoluant entre 0 et 10 kiloBalkany. A la demande des juges de la brigade financière, les scientifiques ont expérimenté aujourd’hui l’appareil au sein de l’Assemblée nationale. L’expérimentation a été de courte durée, le fusible de l’appareil n’a en effet pas supporté les dépassements de mesures réalisées dans l’hémicycle. Par précaution, les chercheurs proposent à l’avenir d’utiliser un fusible d’une valeur minimale de 500 MégaFillon, voire 900 MégaFillon.

Essayez plutôt

Un gendarme tient dans sa main l'objet du délit.

Ivre, il façonne des sexes sur les bonhommes de neige d’un jardin d’enfants et finit en garde à vue.

Un étudiant devra répondre des faits d’attentat à la pudeur et incitation à la débauche pour …

Un commentaire

  1. À la lecture du rapport d’expérimentation, il est évident que cet appareil de mesure n’a pas été fabriqué par #prumpleffer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *