Des scientifiques donnent naissance à une pastèque transgénique avec poignée.

Des scientifiques de l’université de Pastèqua (Guatemala) viennent de modifier le génome d’une pastèque en lui introduisant le gène d’une poignée de sac plastique. Le nouveau fruit peut désormais facilement être transporté d’une seule main, ce qui n’était pas le cas auparavant.

La pastèque est une espèce de plantes herbacées de la famille des Cucurbitacées largement cultivée pour ses gros fruits lisses, à chair rouge, jaune, verdâtre ou blanche et à graines noires ou rouges. Délicieusement sucré, le fruit pèse généralement, à maturité, entre 5 et 20 kg.

Et c’est là tout le problème car la pastèque, volumineuse et lourde, nécessite d’utiliser ses deux mains pour la transporter.

Heureusement, des scientifiques de l’université de Pastèqua (Guatemala) viennent d’en modifier le génome afin de lui introduire le gène d’une poignée d’un sac plastique. Le nouveau fruit peut facilement être ainsi transporté d’une seule main, ce qui n’était pas le cas auparavant.

« Le nouveau fruit génétiquement modifié est évidemment toujours aussi délicieux » déclare Antonio Lasvasquès Del Pépos, le directeur du laboratoire de recherche. Seule ombre au tableau, le gène de la poignée du sac plastique a débordé sur la consistance de la pastèque. « Les fibres de plastique sont un peu compliquées à digérer mais l’organisme humain les élimine en général au bout de quelques semaines » rajoute le scientifique en charge de l’expérience.

Essayez plutôt

L’usine d’embouteillage du Pastis 51 est-elle une cellule dormante de la zone 51 ?

La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis où se trouve une …

2 Commentaires

  1. Et le mec qui fait du miel psychédélique vous connaissez ?
    https://www.newsweed.fr/apiculteur-francais-miel-cannabis/

    Mais j’ai l’impression que vous en prenez déjà …

    ++

  2. Le professeur Larvoisi avait déjà, il y a quelques années, trouvé le moyen de produire des pastèques à 3trous, pour en faire des boules de bowling. Hélas cette découverte n’a jamais vraiment été utilisé, la faute aux industriels du secteur, réfractaire à toutes nouveautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.