Une voiture électrique Kangoo munie de son groupe électrogène additionnel

Renault propose un groupe électrogène pour recharger votre voiture électrique tout en roulant

Le constructeur automobile Renault propose d’équiper les voitures électriques d’un groupe électrogène permettant de recharger leurs batteries tout en roulant et éviter ainsi de les brancher régulièrement sur une prise électrique EDF.

En cette période de grande transhumance estivale, les propriétaires de voitures électriques se trouvent confrontés au principal point faible de ce type de véhicule : leur autonomie.

On ne compte plus les automobilistes ayant dû renoncer à leurs vacances faute de ne pouvoir utiliser leurs véhicules électriques sur de longues distances.

Ceci ne sera désormais plus qu’un mauvais souvenir : le constructeur français Renault propose en effet à la vente, ou à la location, un groupe électrogène rechargeant votre voiture électrique tout en roulant afin d’augmenter considérablement son autonomie et vous permettant ainsi de gagner sereinement votre lieu de  vacances.

Ce « prolongateur d’autonomie » se présente sous la forme d’un groupe électrogène de 600 cm3 capable de délivrer une puissance électrique de 10 kW permettant de recharger le véhicule électrique comme le ferait une prise électrique branchée sur le réseau EDF. Le déclenchement du moteur thermique du groupe est automatisé puisqu’il embarque une interface électronique permettant de moduler la puissance délivrée en fonction de la charge restante dans la batterie. A terme, les nouveaux modèles devraient être plus puissants (900 cm3) afin de recharger des véhicules plus imposants.

Le groupe électrogène se fixe à l’avant de la voiture, laissant l’attache remorque arrière disponible pour embarquer des vélos ou tracter une caravane. Le moteur thermique nécessite un réservoir de 35 litres d’essence qui pourra trouver sa place dans le coffre du véhicule ou sous le siège passager. Le constructeur annonce une consommation moyenne de 6 à 7 l/100 km lorsque les batteries sont déchargées soit plus de 500 km d’autonomie supplémentaire.

Le concept totalement novateur de ce « prolongateur d’autonomie » réside dans le fait qu’il permettra également d’utiliser notre véhicule électrique sans devoir obligatoirement le recharger sur une prise électrique EDF captive. Beaucoup de possesseurs de voitures électriques habitent en immeuble et n’ont pas à leur disposition des prises électriques pour pouvoir effectuer la recharge lorsque leur voiture est garée sur le parking ou dans le garage. Avec le groupe électrogène, les automobilistes oublieront la contrainte d’une recharge quotidienne et redécouvriront l’usage des pompes à essence pour faire le plein de carburant nécessaire au fonctionnement du moteur thermique du groupe.

Notons pour finir que certains confrères de la presse automobile spécialisés laissent penser que Renault chercherait, avec cette invention, à contrer la dernière innovation du constructeur Peugeot dont ScienceInfo s’était fait l’écho dans ses colonnes.

 

 

 

Essayez plutôt

Accident de chasse : après la mort d’un randonneur, plusieurs maires interdisent les promenades en forêt

La semaine dernière, un randonneur était à nouveau tué par un chasseur. En réaction, les …

3 Commentaires

  1. Nous voyons la les abruti de français pour les japonais du déjà vue depuis longtemps , le circuit fermés .

  2. C’est une blague non ? installer un groupe électrogène sur une voiture électrique !!! autant acheter une 208 à ce prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *