Le prof d’informatique récompensait ses étudiants avec des bitcoins : ils sont maintenant millionnaires

Pour avoir reçu seulement quelques dollars en bitcoin au lancement de la crypto-monnaie en 2009, des étudiants se retrouvent chacun aujourd’hui à la tête d’une fortune colossale estimée à plus de 200 millions de dollars.

Le bitcoin est une crypto-monnaie numérique mise en circulation en 2009 par un collectif d’individu prenant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. A son lancement le 05 Octobre 2009, le cours du bitcoin était d’environ 0,000 764 $. Quelques années plus tard, en décembre 2017, la crypto-monnaie atteignait son record historique à 19 872 $.

Ce qui veut dire qu’un investisseur ayant misé seulement 10 $ (environ 13 000 bitcoins) à sa création se retrouverait aujourd’hui avec un capital dépassant les 260 millions de dollars.

Alors que beaucoup de nos contemporains regrettent aujourd’hui de ne pas avoir investi à l’époque dans la crypto monnaie, d’autres plus chanceux se frottent les mains.

C’est particulièrement le cas de ces étudiants ayant suivi les cours de Steeve Taff, un professeur d’informatique de l’université de Washignton (Etats-Unis). L’enseignant, visionnaire et résolument atypique, refusait tout système de notation et préférait récompenser les étudiants avec des gratifications en rapport avec sa discipline.

Et c’est ainsi que de 2009 – date de création du bitcoin – jusqu’à son départ en retraite en 2011, le professeur avait pris l’initiative de récompenser ses étudiants par l’attribution de bitcoins indexés sur leurs résultats. L’enseignant philanthrope a ainsi distribué en deux ans jusqu’à 10 000 bitcoins par étudiant, ce qui à l’époque représentait un investissement ridicule d’une dizaine de dollars seulement.

On ne sait pas exactement à ce jour combien d’étudiants ont conservé leur crypto-monnaie, les heureux millionnaires préférant – on les comprend – garder l’anonymat mais lorsqu’on sait que pendant ses deux dernières années d’activités, l’enseignant a eu la charge de 300 étudiants, on peut se laisser à penser qu’il reste aujourd’hui encore de nombreuses personnes qui se prélassent dans leurs villas luxueuses en ayant une pensée émue pour leur professeur visionnaire.

 

 

Essayez plutôt

Secrètement amoureux d’une cliente, l’employé du McDonald’s lui déclare son amour en se masturbant dans son hamburger

La longue liste des corps étrangers retrouvés dans les hamburgers s’enrichit aujourd’hui du délicat présent offert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *